lundi 26 janvier 2015

LA LEGENDE DES CREPES A LA CHANDELEUR ET DES NALISNIKIS .

ENFANTS MANGEANT DES CRÊPES , PARIS , 1933 .
 Une des traditions française les plus implanté dans le pays , consiste à faire des crêpes à la Chandeleur et à notre époque accessoirement de faire une procession en portant des bougies. 
Cette habitude de porter des lumières jusqu'à l'église ,  le 2 février remonte très loin , au début de la chrétienté en France , soit après que ce sacré Clovis décidât de faire du royaume une des filles de l'église .
LES CRÊPES , JAN VAN PEE , XVI SIÈCLE , MUSÉUM D'ANVERS .

Cette fête à pour objet de présenter l'enfant Jésus au Temple et à la purification de la Sainte-Vierge . Son nom provient des cierges bénis qu'on porte en procession. 
VENDEUSES DE CIERGES POUR LA CHANDELEUR A MARSEILLE 1909 , MUSÉE DES ARTS ET TRADITIONS POPULAIRE.

La chandeleur en elle même remonte au temps obscur et était fêté bien avant l'arrivée de la religion au dieux unique . 
Les fêtes de Luppercale chez les Romains ou Prosperine et de Ceres chez les peuplades moins civilisées , consistaient en pèlerinage païen avec des torches allumées .
Chez les celtes , la dwi consistait soit a casser la tète de son adversaire avec une pierre
 ( très festif comme pratique ) soit de jeter dans le rivière , fontaine ou cours d'eau , du pain pour espérer une bonne récolte l'année qui suis .
Le pape Gélasse  ( 472 après J-C bien sur ) , jugeât plus sage de christianiser un usage qu'il n'arrivait pas à détruire , lui substituât donc la chandeleur .
Comment en est donc arrivé a associer les crêpes au pèlerinage religieux , tout simplement en associant les croyances populaire qui consiste à croire chez le paysan , que si il réussit à faire de bonnes crêpes et à bien les retourner d'un seule coup et d'une seule main ce disque de pâte blond qui peut aussi être le symbole du soleil ,( en cette période de l'année ou l’hiver se décide en général à devenir rude ou doux , et donc à décidé du sort de la futur récolte )  sa récolte de blé sera bonne et non carié .
Et les croyances religieuses , ou en étant un bon pèlerin rejoignant avec dévotion l’église le cierge allumé à la main, on est sur que l'on irat au paradis.
Cette croyance de chance que l'on obtenait après avoir avec habilité fait sauter la crêpe n'était pas seulement réserver au paysans et l'on pratiquait avec beaucoup d'enthousiasme le 2 février cette sauterie dans l’âtre des châteaux royaux et même dans les palais impériaux .
LES CRÊPES, FRANÇOIS BOUCHER 1703-1770 , BIBLIOTHÈQUE MUNICIPAL DE LYON .

Pas toujours avec bonheur , comme cette anecdote le rappelle .

Napoléon et sont entourage avant de partir pour la campagne de Russie , fêtait la chandeleur en faisant des crêpes , vint le tour de l'empereur de tenir la queue de poêle .
" Si je retourne celle-ci , dit-il , je gagnerai la prochaine bataille . Et la crêpe se retourne ronde comme lune et du premier coup , le petit caporal fit sauter une autre avec autant de bonheur , puis une troisième tournoyant comme un louis d'or , la chance l’accompagnant toujours; le tour de la quatrième vint , celle-ci comme un torchon honteux roula dans la cendre . 
Celle-la, c'était la Bérézina".
Peut être, que durant la retraite de Russie , l’empereur se rappela-t-il la quatrième crêpe du palais des Tuileries ???.
 LA TRADITION , PARIS 1887 , ÉMILE LECHEVALIER .


Au cour du XIX siècle on prit l'habitude de faire sauter la crêpe tout en tenant dans la main gauche une pièce d'or ou d'argent, cela ajoutant bien sur de la difficulté au geste et un signe d'habilité , et en plus avec la symbolique de la pièce précieuse , signe de richesse .
D'autre croyance s'attachait à la chandeleur , si l'on rentrait de l'église avec un cierge béni sans qu'il s'éteigne on était sur de ne pas mourir durant l'année à venir .
Ou en Haute-Saône après une neuvaine , si un jeune homme s’endormait cette nuit-la en pensant à une jeune fille , il était sur de l'épouser dans l'année .
Pour en terminer , il était aussi habituel pour des fiancés d’échanger des gâteaux près d'une source voisine , à la chandeleur , pour avoir un mariage heureux .

Ci-dessous , je vous donne les recettes de Nalesnikis ou crêpes polonaise , qui connurent un grand succès en France à partir des années 1860 , cette période vit une envolée de la cuisine slave , cela grâce à des cuisiniers comme Emile Bernard qui ayant fait carrière chez des princes slave ou l’Empereur de toutes les Russies durant ces années , ramenèrent les recettes qu'on consisterait comme très exotique en France et aussi le fameux service à la russe qui révolutionnera la façon de servir à table dans l'empire francais .


NALISNIKIS.
Mélangez et battez 8 œufs avec 3 quart de litre de crème , 60 grammes de beurre frais fondu , muscade râpée , zeste de citron râpé sur du sucre , un peu de sel , 300 grammes de farine . Mettez dans la poêle un peu de beurre ou de saindoux ; mais , aussitôt la pâte versée , semez-y , si vous voulez , des grains de raisins de Corinthe , retournez , faites cuire , placez sur une assiette , saupoudrez de sucre , roulez la crêpe avec une fourchette à 2 dents , et servez brûlant .

NALESNIKIS AUX CONFITURE.
Étant faites comme ci-dessus , laissez-les refroidir , étendez dessus de la marmelade à votre convenance , avec des petits morceaux de beurre ; placez-les, les unes sur les autres dans un moule ou vous verserez une sauce faite de 7 jaunes d'oeufs , 2 blancs battus en neige , un demi litre de crème fraîche , du sucre en quantité raisonnable ; mettez cuire lentement au four ou sous le four de campagne a chaleur modérée  .
Laissez cuire , une fois cela fait et la sauce bien ferme , retournez sur un plat , démoulez , et servir chaude  .

NALESNIKIS FRIT.
Préparez un appareil à base de 250 grammes de fromage blanc bien égoutté , lissé en terrine et additionné de 250 grammes de beurre en , 1 œuf , et un peu de sucre . Divisez en parties de 70 à 80 grammes : enveloppez par des nalesnikis très minces , trempez en pâte à frire légère et frire un moment .
Servez sur un plat saupoudré de sucre en neige .
 
JEUNE FILLE PRÉPARANT DES CRÊPES , PARIS 1931 .