lundi 28 février 2011

ET SI ON COMMENCAIT PAR UN POTAGE.




LA SOUPE , THEODORE BOULARD , 1887-1961.



Notre ancêtre mangeait beaucoup plus de potage que nous et cela pour plusieurs bonnes raisons.
Prendre une assiette de potage avant de manger rassasie déjà beaucoup l'estomac (vous mangerez moins par la suite!) C'est un concentré de légumes et de fibre et de plus cela reste un plat qui plaît aux petits et aux grands .


POTAGE CRÉMÉ A L'ORGE PERLÉ .
Faites fondre dans une casserole 100 grammes de beurre; ajoutez 250 grammes d'orge perlé ( se trouve facilement dans les magasins bio) et tournez un instant à feu doux avec une cuiller en bois, mais sans laisser prendre couleur.
Mouillez avec 2 litres d'eau bouillante; assaisonnez convenablement laissez cuire tout doucement jusqu'à ce que les grains d'orge s'écrasent sous la pression des doigts.
À ce point , dépouillez le potage de toute impureté en le passant aux tamis en pressant le contenu et remettez-le sur le feu.
Ajoutez une chiffonnade d'oseille, c'est-à-dire deux poignées de celle-ci, bien lavée, puis ciselée finement et revenue quelques minutes dans une casserole avec 25 grammes de beurre jusqu'à ce qu'elle ait perdu toute sont humidités.
Après cette addition poussez à ébullition et, retirant alors le potage hors feu, ajoutez une liaison avec 4 jaunes d'oeufs et 2 décilitres de crème fraîche épaisse.
Servez bien chaud avec des croûtons légèrement aillez.
BONNE APPÉTIT.


PETIT TRUC DE CUISINE
; pour passer facilement un potage a l'étamine, versé graduellement le potage dans celle-ci et pressé le dans le fond avec le cul de la louche.
LA SOUPE DU MATIN ..... , NORBERT GOENEUTTE 1854-1894.