jeudi 17 mars 2011

ET SI ON TRAVERSAIT LE CHANNEL.

LE CHAUSSON AUX POMMES , GORGES DUNLOP LESLIES , 1835-1924.

ALFRED SUZANNE FUT UN OBSERVATEUR DE PREMIER ORDRE DE LA NOURRITURE  BRITANNIQUE ,  DE LA FIN DU XIX ET LE DÉBUT DU XX , IL À TRAVAILLÉ PENDANT PLUS DE QUARANTE ANS EN ANGLETERRE , COMME CHEF DANS LES PLUS GRAND ÉTABLISSEMENT DE LA COURONNE , ET NOUS À DÉLIVRÉ UN GRAND NOMBRES D'OUVRAGES RELATANT LA CUISINE ET LA PÂTISSERIE ET LES COUTUMES ALIMENTAIRE DE LA GRANDE ÎLES. A L'ÉPOQUE DÉJÀ UN GRAND NOMBRES DE FRANÇAIS TRAVAILLAIT DANS LES CUISINES DES RESTAURANT ET GRANDS D'ANGLETERRE .

-LA CUISINE ANGLAISE- 

-PRÉFACE- Le vent est aujourd'hui à l'anglomanie . on à adopté les sports anglais: le croquet , le foot-ball , la crosse , le rally-paper et le lawn-tennis.
Le garden party , le luncheon et le five o'clock tea sont depuis longtemps naturalisé chez nous , et la cuisine anglaise , elle-même , semble vouloir s'introniser en France ; ce que l'on peut constater en parcourant les menus des bonnes tables et les cartes des grands restaurants.Et si on commençait par quelques dessert .
ALFRED SUZANNE .

-GÂTEAU À LA NOIX DE COCO-Préparer une demi-livre de pâte à génoise légère et la faire cuire sur un plafond carré ( plaque carré ) .Lorsqu'elle est cuite , la retourner sur une feuille de papier et la laisser refroidir . On détaille alors la génoise en bandes larges de six centimètres à peu près , que l'on fend par le milieu pour la garnir de marmelade d'abricots à laquelle on à mélangé de la noix de coco râpée. On réunit les deux abaisse , et l'on glace la surface de la génoise avec une glace à l'eau ( glaçage fondant  ) ;puis avant que le sucre ne soit tout à fait sec , on sème sur le gâteaux de la noix de coco râpée . On détaille ensuite la génoise d'après la méthode ordinaire .

MUFFINS-Préparer une pâte molle avec une livre de farine délayée avec un verre de lait tiède , 10 gr. de sel et 15 gr. de levure.
Placer la pâte dans une sébile et la laisser revenir ( reposer ) pendant trois ou quatre heures . Le remettre sur un tour et y ajouter de la farine afin de la rendre assez consistante pour pouvoir la travailler .En former des boules de la grosseur d'un œufs , qu'on aplatit et que l'on pose sur un linge bien fariné dans un endroit chaud.
Lorsque les muffins sont revenus à point , on les fait cuire sur une plaque d'un fourneaux en fonte bien chauffée et lorsqu'elles sont cuites d'un coté on les retourne avec une spatule .Quelques minutes de cuisson suffisent .
On mange ces gâteaux pour le déjeuner , ou avec le thé de 5 heures.Les fendre en deux et les faire griller comme un rôties . On étend du beurre frais sur chaque tranche ou de la marmelade et l'on referme ensuite en donnant aux muffins leur forme primitive.

-CHEESE CAKE- Ces gâteaux ne sont autre chose que des mirlitons . Cheese cake signifie gâteau au fromage , et cependant il ne rentre pas la plus petites parcelle de fromage dans leur composition ; mais on leur a probablement donné ce nom à cause de la grande quantité de beurre qui sert à leur confection : Mettre dans une casserole de moyenne grandeur six jaunes d'œufs et 200 gr. de beurre divisé en petits morceaux et 40 gr. de sucre en poudre . Placer la casserole au bain-marie et remuer avec une consistance d 'une sauce hollandaise . Ajoutez alors quelques cuillerées de mie de pain fraîche , avec le zeste râpé ainsi que le jus du citron . Avec cet appareil , remplir des moules à tartelettes préalablement foncés avec du feuilletage . placer sur la surface un minces morceaux de cédrat et cuire à four modérément chaud . On peut remplacer le cédrat par quelques raisins de Corinthe .
PUBLICITÉ PARUE DANS LE LIVRE DE A. SUZANNE .