lundi 28 février 2011

NOEL ET NOUVEL-ANS AU XIX SIÉCLE.

1890 .

Les réveillons de NOËL et du NOUVEL-AN sont des coutumes qui date de  l'après deuxième guerres mondiale ,avant cela les FÊTES DE FIN D'ANNÉE, consistais pour le commun des mortelles a un repas maigre ,et la messe de minuit a Noël et pour NOUVEL-AN a échangée des vœux.
-Si vous désirez en savoir plus sur les fêtes en Provence  et d'ailleurs consulté l'excellent blog de segolene       :   http://segolene.ampelogos.com/news/traditions-culinaires-
 
TEXTE TIRÉ DU GUIDE MAITRE ET MAITRESSES .1887 .


LE RÉVEILLON , DRAME EN TROIS ACTE 1855 .
Cependant depuis le milieux du 19ème, la  haute bourgeoisie et la noblesse avait pris l'habitude de faire des repas très riche a cette occasion ,questions de moyen bien sur, et les soupers fastueux  vont devenir des fêtes très courues et tourner souvent a des agapes qui commence souvent tôt ,vers 6 h du soir,avec des mets d'une grande richesse et des plats très nombreux, et se termine pour la messe de minuits  , il ne faut pas exagéré .!!!!!!
 
Les plats se suivait comme cela;
1.Le potage et consommé qui peut parfois être précédé par des huîtres .
 
2.Le poisson .
 
3.Le plat de viande garnie
 
4.Le plat froid accompagné de la salade.
 
5.Les légumes.

6.Le fromage.

7.Les savouries;qui était des bouchées,croûtes,canapés ou toasts,salée et relevés fortement au poivre de Cayenne ,servis en fin de repas (exemples canapés au anchois ,anges a cheval ,a base d'huître ébarbé,enveloppés dans de fine tranche de lard ou du haddock sur canapés).
 
8.les entremets,les fruits et les desserts.
 
ACHILLE OZANE
Cela peut vous semblez une suite illogique , mais c'était l'ordonnance habituelle des repas avant le 20ème siècle.Cependant les savouries on finis par disparaître a l'aube de la belle époque.
Le 19ème était un siècle marqué par l'arrivée de produits des colonies et du monde  et de l'électricité qui fure un bouleversement pour la cuisine.
La fin du 19ème est aussi marqué par la russie qui était très a la mode chez les nantis  et c'est pour cela que vous retrouverez beaucoup de noms et de recette slave, la langouste était considéré comme vulgaire et seule le homard trouvais grâce .
Il faudra attendre l'arrivée de américains en 1945 pour voire débarqué la dinde ,avant cela l'oie trônais  comme plat festif.
Je vous proposerais  a partir 21/12 une suite plats qui vous permettront si vous le désiré de faire un repas d'époque,en voici quelques exemples.
 
CONSOMMÉ A LA NEIGE DE FLORENCE
                                  POTAGE AUX HUÎTRES
                                                TSCHY ,SOUPE RUSSE
                                                           HUÎTRES A LA VILLEROI
                                                                    ŒUFS POCHÉES À LA ROSSINI
PAUPIETTES DE SOLE A LA DAUMONT
                                  TURBOT A L'AMIRAL
                                           FRIAND  DE FOIE GRAS
                                                    RIS DE VEAU A LA FINANCIER DEMIDOF
                                                                                                      POMPADOUR DE CANARD
                       PERDREAUX A LA SOUVAROF
                                           OIE FARCIE AUX MARRONS
ETC,ET QUELQUE DESSERTS CÉLÈBRES DE L'ÉPOQUE                                                 
 
 
1865 .