lundi 11 décembre 2017

L'INDULGENCE ENVERS LES PROFITEROLLES;


LES DESSERTS , SASSU AGLI, 1912-2000 COLLECTION PARTICULIÈRE.





Les profiteroles tel qu''on les connait aujourd’hui, apparurent vers le milieu du XIX, avec la popularisation de la pâte à choux. Auparavant elle avait une composition bien
différente et un usage aussi plus divers . La plupart du temps on se servait d'une pâte à pain pour former de petites boulettes que l'on cuisait sous la cendre, et que par la suite on ajoutait à un potage , une garbure ou un consommé, souvent tel quel ou plus rarement on les farcissait de différents appareils de poisons, viandes ou légumes . Cela permettait de rendre plus roboratif un plat. http://lacuisinefrancaisedantan-jadere.blogspot.fr/2012/10/garbures-de-profiteroles-aux-purées-etc.html       

                  " Rabelais ( 1483-1553 ) se moquait dans ses écrits de ces curés et moines qui faisaient commerce le jours des cendres ;d'indulgence envers les pauvres pêcheurs, que ceux-ci achetaient très cher pour se laver l’âme de tous égarements, il les avait appelé profiteroles des indulgences, pas très chrétien ? Car l'argent roulait d'église en monastère, autrement dit profit qui roule en vieux François"

Mais vers les années 1850 apparurent les profiteroles en pâte à choux et avec eux toute une série de desserts plus désirables les uns que les autres , le profiterole farci au chocolat , à la pâtissière, à la guimauve, aux amandes et j'en passe et des meilleurs, mais aussi on utilisait la pâte à choux pour en faire des tartelettes , des chartreuses et différentes sortes de petits pains sucrés ( comme le pain à la Mecque ), et ajouté aussi aux pâtes brisées et sablées pour en renforcer le moelleux.
Je ne vous ferais pas l'insulte de vous rappeler que pendant de nombreuses années les pièces montées à base de profiteroles on fait le bonheur des mariages et autres banquets.
Cependant on n'en avait pas oublié pour autant l'usage salé de cette petite boule et de nombreuses recettes de profiteroles farcies aussi bien au homard qu'au faisan , ou des produits moins nobles, bien souvent ajoutés à un potage ou un consommé,vont perdurer comme aux siècles précédents, sauf que la pâte employée était dorénavant de la pâte à choux.
Pour commencer une recette Pudding de profiteroles très originale.
LE DESSERT AU JARDIN, DENIS MAURICE 1870-1943, MUSÉE  DE SAINT GERMAIN EN LAYE

PÂTE A CHOUX FINE .
1895
Proportion; 500 grammes de beurre fin , 1 demi-litre d'eau, 12 à 15 œufs, 30 grammes de sucre en poudre, un grain de sel.
Versez l'eau dans une casserole, ajoutez le sucre, le sel, 300 grammes de beurre; faites bouillir; quand le beurre monte, retirez du feu, incorporez alors la farine au liquide d'un trait, à l'aide d'une cuillère liez la pâte sur le feu, afin de l' obtenir lisse et légère ; desséchez-la quelques minutes , c'est-à-dire travaillez-la sur le feu jusqu'à ce que beurre suinte, retirez-la alors du feu pour lui faire perdre sa chaleur , mais toujours en la travaillant à la cuillère; mêlez aussitôt les œufs un à un; en dernier ajoutez le restant du beurre, peu à peu . Quand la pâte est terminée , elle doit être bien lisse, avoir la consistance d'une farce à quenelle légère tombée de la cuillère avec une certaine résistance, afin qu'en la couchant sur une plaque elle ne s'étale pas.
On doit cuire la pâte aussitôt.
Manuel du pâtissier 1865.

Certaines des recettes de pâte à choux , comme la pâte à choux à griller se fait avec moins de farine et plus de sucre .


PUDDING DE PROFITEROLES .
Former et cuire deux douzaines de profiteroles et les farcir d'une confiture d'abricots,noyez-les dans un moule uni et haut. Mouillez généreusement avec de la crème anglaise et mettez à four moyen dans un bain-marie à cuire pendant vingt minutes. Faites refroidir et démoulez avant de servir .

PAIN DE LA MECQUE.
1896
Lait frais 3 décilitres, 8 œufs frais  , Beurre fin 80 grammes , farine tamisée 125 grammes, 1 grain de sel.
Faites bouillir le lait avec le grain de sel, retirez du feux, amalgamez la farine une fois bien séchée incorporez les œufs un par un, puis le beurre en petite quantité;. La réussite de cette pâte tien beaucoup au coup de main et la dextérité du pâtissier.
Avec une poche à douille on couche des petits pains sur une plaque, on les saupoudre de sucre fin et et on les cuit à four moyen.
Une fois cuit, les farcir d'une chantilly garnie soit de noisettes écrasées ou de pistaches écrasées, le tout vanillé. Glacez au sucre cassé et saupoudrez de noisettes ou de pistaches.

POTAGE CRÈME DE HOMARD.
Aussi appelé Nelson. Couchez de la pâte à choux sur une plaque, en formez de petits choux de la grosseur d'une demi-noix; les dorez, les cuire et les laissez refroidir ; les farcir à l'aide de la poche à douille avec un salpicon de homard , liez au carry jaune d’œufs et corail de homard .  faites cuire un instant au four dans un plafond ( une plaque ) . Ajoutez dans un fond blanc de potage à poisson ( ou velouté de poisson ) un coulis de homard et au moment de servir ajoutez dans la soupière un peu de vin de madère, les choux et versez le potage dessus .
NOUS SAURONS NOUS EN PASSER , PROPAGANDE FRANÇAISE 1917.